Les personnes concernées par l’assurance emprunteur

L’assurance de crédit garantit à la banque de récupérer l’argent prêté en cas de défaillance de l’emprunteur. Quelles sont les personnes concernées par l’assurance emprunteur ?

Les personnes concernées par l'assurance emprunteur

L’assurance emprunteur concerne toute personne souscrivant un crédit immobilier, quelle que soit la somme empruntée. En effet, la banque exige cette couverture pour accorder un crédit immobilier.

L’assurance de prêt immobilier pour un seul emprunteur

Vous vous apprêtez à souscrire seul un crédit immobilier pour concrétiser votre projet d’achat ? Pour rassurer le prêteur, vous devrez d’abord contracter une assurance emprunteur. Ainsi, si vous ne pouvez plus assumer le remboursement de votre crédit, la compagnie d’assurance prendra le relais. Plusieurs événements peuvent déclencher la mise en œuvre de l’assurance emprunteur : le décès, l’incapacité, l’invalidité, la perte d’emploi.

Précisons que même si l’assurance de prêt immobilier est aujourd’hui exigée par l’établissement prêteur, l’emprunteur conserve le choix du type de contrat (assurance de groupe ou assurance individuelle).

L’assurance emprunteur pour les co-emprunteurs

En France, 7 propriétaires sur 10 contractent un crédit immobilier à deux. Dans ce cas, les co-emprunteurs font également partie des personnes concernées par l’assurance emprunteur. S’ils sont tenus de contribuer solidairement au remboursement du crédit, l’assurance de prêt peut être répartie ou non entre les deux souscripteurs, en fonction de leurs risques et de leur solvabilité.

Qu’est-ce que la quotité d’assurance ?

La quotité d’assurance correspond à la part du capital emprunté garantie par l’assureur. Si l’emprunt est souscrit par une personne seule, la quotité sera impérativement de 100 %. Mais lorsque le prêt est contracté à plusieurs, plusieurs alternatives sont possibles.  En effet, la quotité doit être égale à 100 % par prêt mais peut être répartie de manière différente entre les co-emprunteurs : 50-50 %, 100-100 %, 25-75%, etc.

Comment choisir sa quotité d’assurance ?

Si la quotité d’assurance de prêt est fixée à 50 % pour chaque co-emprunteur, en cas de décès de l’un d’entre eux, seule la moitié de l’emprunt pourra être prise en charge par l’assureur. Le second devra rembourser le capital restant dû. Il est préférable de souscrire une quotité de 100 % pour chaque co-emprunteur. Chacun sera alors complètement couvert en cas d’impossibilité de remboursement. Il existe une troisième possibilité qui consiste à fixer une quotité d’assurance inégale. Cette option est souvent choisie lorsque les deux souscripteurs ont des niveaux de revenus différents. Le co-emprunteur justifiant de revenus plus élevés souscrit généralement une quotité plus haute.

Les personnes concernées par l’assurance emprunteur sont donc toutes celles qui souscrivent un crédit immobilier. Toutefois, il est possible d’ajuster la quotité lorsque le prêt est souscrit à plusieurs. Les co-emprunteurs peuvent alors décider de souscrire une assurance de prêt en commun avec un tarif unique ou une assurance de crédit personnalisée. Dans ce dernier cas, ils bénéficieront de garanties adaptées à leur profil de risque respectif.

Cela pourrait également vous intéresser :