Assurance emprunteur et sport à risques

Lors de l’adhésion à une assurance emprunteur, la pratique d’un loisir ou d’un sport à risques en tant qu’amateur ou professionnel peut entraîner une surprime ou des exclusions de garanties.

Assurance emprunteur et sport à risques

Lors de la souscription à l’assurance emprunteur, les risques évalués sont ceux concernant votre état de santé, votre profession mais aussi les sports que vous pratiquez. Quels sont les sports considérés comme risqués par l’assureur ? Comment trouver un assureur spécialisé dans les sports à risques ? Explications.

Assurance emprunteur : les sports à risques

Vous pratiquez un sport à risques ? Il est important d’en informer l’assureur dès la souscription afin qu’il vous propose une couverture adaptée. Sont notamment considérés comme risqués les sports suivants : les vols en ULM, le deltaplane, la spéléologie, le rafting, les sports de combat, l’alpinisme, l’escalade, les sports acrobatiques, le trekking ou la randonnée, la plongée à plus de 20 mètres de profondeur, le parapente ou encore les sports de neige. Font également partie des profils à risques, les sportifs de haut niveau.

Les conséquences sur l’assurance de crédit

Des risques plus importants

La pratique professionnelle ou régulière de certains sports à risques ou extrêmes impacte l’assurance de crédit immobilier. En effet, cette activité entraîne un risque d’accident plus élevé. Pour compenser ce risque, l’assureur peut décider de majorer le tarif de votre assurance emprunteur ou d’exclure certaines garanties. On distingue les exclusions de garanties rachetables qui concernent des risques pouvant tout de même être couverts moyennant une surprime, des exclusions de garanties non rachetables. Dans certains cas, l’assureur peut même refuser de vous prendre en charge. Vous n’êtes concerné que si vous pratiquez un tel sport de manière régulière ou en compétition, si vous êtes membre d’un club sportif ou d’une fédération sportive.  

L’assureur doit être informé

Dans tous les cas, vous devez informer la compagnie d’assurance de la pratique d’un sport à risques. A défaut et si vous vous retrouvez en situation d’invalidité à la suite de la pratique d’une activité sportive risquée, l’assureur sera en droit de refuser de vous verser des indemnités et de régler les mensualités du prêt immobilier à votre place.

Comment s’assurer avec un risque sportif ?

Pour trouver une assurance emprunteur avec un risque sportif, il est indispensable d’utiliser un comparateur en ligne. Gratuit et sans engagement, cet outil vous affiche les meilleures offres du marché. Pour les confronter en détail, il vous suffit de faire plusieurs demandes de devis gratuite et sans engagement.

Autre solution : passer par l’intermédiaire d’un courtier qui vous aidera à choisir une assurance de prêt adaptée à votre profil grâce à son réseau de partenaires. Ce professionnel vous accompagne pendant toute la phase de souscription.

Pour bénéficier d’une assurance de prêt optimale et si vous pratiquez un sport à risques, pensez à étudier attentivement les garanties prévues par votre contrat.  

Cela pourrait également vous intéresser :