Quelles sont les alternatives à l’assurance de prêt ?

Quelles sont les alternatives à l'assurance de prêt ?

En l’absence d’assurance emprunteur pour garantir un prêt immobilier, il est possible de se tourner vers des solutions alternatives.

Suite à votre demande de crédit immobilier, la banque peut refuser de vous accorder son assurance de groupe en raison de problèmes de santé, d’exercice d’un métier ou d’un sport à risques. Heureusement, il existe des alternatives à l’assurance de prêt immobilier.

L’hypothèque pour garantir un bien immobilier

L’hypothèque s’applique sur un bien détenu par l’emprunteur ou un tiers. Il peut s’agir d’une résidence secondaire ou encore d’un logement locatif. Si le propriétaire n’honore pas ses remboursements, la banque pourra donc saisir le logement et le placer en garantie pour une vente afin de récupérer les sommes dues.

Le cautionnement, une autre alternative à l’assurance de prêt

La caution s’engage à rembourser les sommes dues par l’emprunteur en cas de défaillance. Il s’agit donc d’une garantie qui lie à la fois l’établissement bancaire, l’emprunteur et la caution. Le recours à une caution personne morale est fréquent. Un organisme de cautionnement se porte généralement garant de l’emprunteur auprès de la banque. Le fonctionnement de cet établissement repose sur la mutualisation des risques.

Recourir au cautionnement sans passer par l’hypothèque permet de bénéficier de plusieurs avantages : un coût moins élevé, l’absence d’acte notarié, l’absence de frais de mainlevée en cas de remboursement anticipé du prêt, des délais de traitement des dossiers souvent plus rapides.

Le nantissement d’une assurance-vie ou d’un portefeuille de valeurs mobilières

La banque peut proposer à un emprunteur qui souhaite garantir son crédit de nantir une partie d’un bien immobilier, une voiture ou encore un placement financier comme une assurance-vie. En cas de difficultés de remboursement, l’établissement prêteur se rembourse alors en puisant dans le capital placé en garantie.

La Convention AERAS facilite l’accès au crédit immobilier

Il faut savoir que la Convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) peut permettre d’obtenir un contrat d’assurance de prêt aux conditions standards, c’est-à-dire sans surprime ni exclusion de garanties, en cas de risque aggravé. Votre demande d’assurance sera étudiée à travers trois niveaux successifs si nécessaire.

La Convention AERAS s’applique ainsi lorsque l’emprunteur répond aux critères lui permettant de bénéficier du droit à l’oubli ou lorsque son questionnaire de santé fait apparaître qu’il présente un risque de santé aggravé et qu’il ne peut pas bénéficier d’une assurance de prêt aux conditions standard.

Avant de recourir à ces solutions alternatives, il est vivement conseillé d’utiliser un comparateur d’assurance emprunteur en ligne.

Cela pourrait également vous intéresser :

Quelles sont les alternatives à l’assurance de prêt ?
5 (100%) 2 vote[s]

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*