Assurance emprunteur d’un crédit immobilier : comprendre et comparer

Sur le site guide-assurance-emprunteur, vous trouverez des astuces et conseils pour souscrire la meilleure assurance emprunteur.

Assurance emprunteur : comprendre, comparer et choisir

En France et bien qu’aucune disposition légale ne l’impose, la souscription d’une assurance de prêt est exigée par les banques pour toute demande de crédit immobilier. En effet, cette couverture garantit à l’établissement de crédit de récupérer le capital prêté dans l’éventualité où l’assuré ne serait plus en mesure de régler ses échéances. Mais surtout, elle protège financièrement l’emprunteur et sa famille en cas de décès, d’incapacité, d’invalidité voire même de perte d’emploi.

Souscrire une assurance emprunteur : quels avantages ?

L’avantage premier lié à la souscription d’une assurance emprunteur est la sécurité. Grâce à la garantie décès incluse dans le contrat, la famille de l’emprunteur n’aura pas à régler les mensualités restantes et pourra disposer librement du bien. En cas de maladie, d’invalidité ou d’incapacité, la compagnie d’assurance prendra en charge tout ou partie du capital restant dû.

Précisons ensuite que cette garantie est désormais une nécessité si vous souhaitez obtenir un crédit immobilier, d’où l’importance de comprendre le fonctionnement de l’assurance emprunteur. Sans cette couverture, il est très peu probable que la banque examine votre demande de prêt.

Bien choisir son assurance de prêt immobilier

Les garanties et exclusions de l’assurance emprunteur

Il est d’abord essentiel pour l’emprunteur de bien choisir son assurance de prêt immobilier. Parmi les critères à étudier figurent les garanties. La garantie décès, la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ainsi que la garantie incapacité temporaire et totale de travail (ITT) sont généralement systématiquement incluses dans les contrats d’assurance emprunteur. Il est toutefois possible de bénéficier d’une protection renforcée en adhérant à des garanties facultatives telles que la garantie incapacité permanente partielle (IPP) ou encore l’assurance perte d’emploi.

Ensuite, les exclusions de garantie font aussi partie des éléments à vérifier, surtout si vous exercez un métier ou une profession à risques, un sport à risques ou si vous êtes ou avez été atteint d’une maladie grave. Sachez que dans ces cas précis, des exclusions, c’est-à-dire des événements non couverts par le contrat, peuvent s’appliquer. Si malgré vos recherches, vous ne parvenez pas à trouver une assurance emprunteur, la convention AERAS peut vous permettre d’accéder à l’emprunt.

Le coût de l’assurance de prêt

D’autres points comme les délais de franchise et de carence ou encore la quotité doivent être attentivement examinés, sans oublier le coût qui est déterminant. Le prix de l’assurance de prêt peut varier énormément selon les contrats et le niveau de garanties proposées par les assureurs. Ainsi, plus vous aurez choisi de garanties optionnelles, plus ce coût sera élevé.

Les lois et l’assurance emprunteur

Grâce à l’évolution des lois sur l’assurance de prêt (loi Lagarde, loi Hamon, loi Bourquin), il est beaucoup plus facile de résilier son contrat. Effectivement, le souscripteur peut dorénavant changer d’assurance emprunteur chaque année en cas de changement d’activité professionnelle ou d’état de santé, de changement de situation matrimoniale ou simplement pour prendre en compte l’arrêt d’une activité sportive à risques.

Assurance emprunteur : les comparateurs en ligne

L’utilisation d’un comparateur d’assurance de prêt immobilier en ligne reste la meilleure solution pour trouver un contrat optimal.

Enfin, pour bénéficier d’un accompagnement tout au long de la souscription, vous pouvez également faire appel à un courtier immobilier. Ce spécialiste du marché immobilier est aussi en mesure de vous conseiller et répondre à toutes vos questions concernant l’assurance de crédit.